Jésus = Horus et Mithra? (Zeitgeist)

Film Zeitgeist

Le film Zeitgeist est intéressant par son objet: la recherche de la Vérité et la dénonciation des manipulations auquelles nous serions continuellement soumis. Par contre il souffre d'un manque de rigueur dans sa première partie. Cela jette du doute sur l'ensemble du travail: c'est dommage, car des éléments "conspirationistes" des parties 2 et 3 du film Zeitgeist mériteraient d'être considérés. (Pour un examen critique des différentes rumeurs qui circulent concernant le Nouvel Ordre Mondial, les conspirations, le 11 septembre, les illuminati, les franc-maçons, les jésuites nous suggérons plutôt le site http://esaie.free.fr).

L'introduction de cette première partie de Zeitgeist est alléchante: on suppose que c'est la religion organisée (Vatican, Jésuites, Opus Dei, inquisition,...) qui va être attaquée et on est curieux de découvrir ce qui va être révélé. En fait on est déçu de réaliser que toute cette partie cible uniquement le "Dieu de la Bible" et "Jésus-Christ" comme étant les ennemis à abattre.

Horus, Mithra et Jésus

En résumé: pour les auteurs de Zeitgeist, Jésus n'a pas existé, c'est un personnage mythique, un clone des Dieux solaires des mythes de l'antiquité (Horus, Mithra, ...)

Même sans rentrer dans le détail on peut se rendre compte rapidement que les comparaisons sont très souvent fantaisistes et non fondées. Elles démontrent tout au plus une ignorance totale de l'histoire, de la mythologie égyptienne et de la Bible.

Exemples: Zeitgeit affirme que "Horus serait né d'une vierge". C'est complètement absurde. Dans la mythologie égyptienne Horus est le fils d'Isis et d'Osiris (avec des péripéties touchant son pénis perdu). Contrairement à ce qu'affirme Zeitgeist, le "dieu" égyptien Horus n'avait pas non plus 12 disciples, la naissance d'Horus n'a pas été annoncée par des anges, il n'est pas né dans une grotte (Jésus non plus d'ailleurs) mais dans un marais, il n'y avait pas non plus de bergers, Horus n'a pas marché sur l'eau (mais où les auteurs de Zeitgeist sont-ils allés imaginer ça!!?). Dans l'évangile rien ne dit le nombre de mages qui ont visité Jésus enfant (c'est une tradition tardive non biblique qui a introduit Gaspard, Balthazar, Melchior). Horus n'a pas été crucifié (aucune mention! On peut aussi remarquer que la croix est un supplice romain pas un supplice égyptien), Horus n'a pas été enterré dans une grotte, etc...

Idem pour Mithra et les autres "dieux solaires" babyloniens, égyptiens, grecs, perses,...

Jésus du catholicisme romain et culte solaire

Le film Zeitgeist n'a cependant pas tout faux. Même si le Jésus de la Bible (le Jésus historique) n'a pas ou peu de points communs avec Horus et Mithra, on peut remarquer de troublantes similitudes entre les représentations de Jésus dans le catholicisme romain moyennageux (icones, tableaux, symboles, sculptures) et les Dieux solaires de Babylone et de l'Egypte (adoration de l'hostie ronde, ostensoir en forme de soleil, cercle solaire dans la croix, auréoles,...) Les même parallèles peuvent d'ailleurs être établis entre la vierge "Marie" du catholicisme romain et la déesse égyptienne Isis (mais aussi Vénus, Circé,..) Comment cela se fait-il?

Il faut se remémorer que l'empereur Constantin, fondateur de l'église "officielle" (catholicisme romain) a essayé de fusionner paganisme (ancien culte) et christianisme (nouveau culte). Les idoles ont été rebaptisées du nom de saints mais sont restées les mêmes. Idem pour de nombreuses pratiques ou objets de culte. Le solstice d'hiver associé aux culte solaire a été choisi (rien de biblique dans le 25 décembre) pour commémorer Noël (naissance de Jésus-Christ). Le culte solaire païen enveloppé d'une surcouche chrétienne a été imposé partout. Les anciens cultes de la fécondité et de la "reine des Cieux" ont eux aussi été "christianisés". Il faut savoir que le culte de la Vierge n'a absolument aucun fondement biblique. Qu'il y ait des aspects païens dans ce culte est donc absolument vrai.

Un livre savant étudie toute cette problématique: Les deux Babylones d'Alexander Hislop. La conclusion de cette étude est la suivante:
"le Catholicisme (romain) se révéle être la religion solaire du Culte de Mythra sous un déguisement chrétien". Ce livre est disponible en ligne en texte intégral.

Il faut savoir que même si la masse des chrétiens a rejoint l'église devenue "officielle" (la persécution des chrétiens ayant cessé), de nombreux chrétiens ont resisté à toutes les déviations de l'église "officielle" (catholique romaine) tout au long des siècles avant de se syndiquer au sein de l'église réformée (protestante).

Attaquer la Bible, Dieu et Jésus-Christ pour la présence dans le christianisme tardif d'éléments païens est donc un mauvais procès.

Conclusion sur les thèses de Zeitgeist

Malheureusement, plutôt que d'étudier "académiquement" le sujet, Zeitgeist s'est contenté de réchauffer les thèses alambiquées de la théosophie (une secte qui a inspiré les nazis et divers autres mouvements occultes comme le Nouvel Age) pour établir ses comparaisons. On comprend mieux que les sources ne soient pas citées et qu'aucune référence n'appuie les révélations fracassantes de Zeitgeist sur Jésus-Christ. Les conclusions sont donc différentes de celles des 2 Babylones et sont à vrai dire assez navrantes. Au lieu d'attaquer des institutions religieuses manipulatrices on attaque la personne de Jésus-Christ qui n'aurait pas même existé!! On peut se demander quelles sont les motivations de Zeitgeist: même les athées reconnaissent en général la haute portée morale de l'enseignement révolutionnaire de Jésus-Christ (pas pro Nouvel Ordre Mondial en tous cas!!).

Aucun historien sérieux ne remet en jeu non plus l'existence historique de Jésus-Christ.

Les institutions religieuses peuvent effectivement être dangereuses et manipulatrices mais Zeitgeist s'est trompé de cible et fait coup dans l'eau pour cette première partie révisionniste: copie à revoir.

Jésus et l'Histoire: de quoi peut-on être sûr?
l'authenticité des évangiles vs Zeitgeist

Les évangiles: quel crédit leur apporter? Pourquoi croire seulement les évangiles canoniques (Matthieu, Marc, Luc et Jean) et pas les évangiles apocryphes (Thomas, Judas, Philippe, Marie,...)? L'évangile: témoignage ou construction mythologique? Examen de l'utilisation des noms propres et des noms de lieu (toponymes) dans les différents évangiles.


Retrouvez le film "Jésus et l'Histoire: l'authenticité des évangiles" sur YouTube: http://youtu.be/YWXY5jCCG4o

Zeitgeist